dimanche 11 mars 2012

Etats Unis : guerre de sécession : 48 photographies prises il y a 150 ans


http://www.theatlantic.com/infocus/2012/02/the-civil-war-part-1-the-places/100241/





Bien que la photographie était encore à ses balbutiements, les correspondants de guerre ont produit des milliers d'images.
Vous en verrez (en suivant le lien ci-dessus) 48.

lundi 5 mars 2012

PÂTE A TROUPES 2012 : théâtre amateur à MONTREVEL EN BRESSE (01)

Dernier rappel aux troupes retardataires!!!

Vous trouverez sur le site, les dossiers de candidature pour PÂTE A TROUPES 2012, la cinquième édition de notre festival de théâtre amateur.

Attention!! On ramasse les copies avant le 15 mars 2012!

Renseignements artistiques et techniques : Thierry CADOT 06.63.62.69.91.

Renseignements logistiques et administratifs : Jeanine MAECHEL 06.77.73.40.31.

A bientôt!!

La Cie PÂTE A TRAC

Juin 2012 :

Voici un complément d'info :
La Cie PÂTE A TRAC organise la cinquième édition du festival de théâtre PÂTE A TROUPES les 1, 2 et 3 juin 2012 , à l'abri des éventuelles intempéries, sous la halle de La Plaine Tonique au bord des lacs de Montrevel en Bresse.

Cette manifestation a lieu en partenariat avec la Communauté de Communes de Montrevel en Bresse. Elle est soutenue par le Conseil Général de l'Ain et le Ministère de la Culture.

Un weekend de fête pour le théâtre amateur populaire tout public au cœur du bocage Bressan,

L’entrée de PÂTE A TROUPES est gratuite pour favoriser l'accès à la culture pour tous.


Nos coups de cœur :

PIERRE ET FILS comédie de Christophe DUTHURON & Pierre PALMADE par la Cie PÂTE A TRAC.
La HAUTE SÉCURITÉ de Michaal MOUSSA par la troupe algérienne AL MASRAH AL JADID qui nous vient des Issers à 60 kms d'Alger.
Une mise en scène de la conférence LE THÉÂTRE AMATEUR UN NOUVEL UNDERGROUND  en présence de son auteur, Gérard LOUBINOUX (Ancien Directeur du département des Arts du Spectacle et du Centre de Recherches révolutionnaires et romantiques à l'Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand) et la complicité de la Cie PÂTE A TRAC. Un débat aura lieu à la suite du spectacle.
Plein phare sur un auteur vivant : soirée Fabrice ROGER LACAN avec CRAVATE CLUB suivie de CHIEN CHIEN par la Cie PÂTE A TRAC.
Une large place laissée au théâtre des jeunes pousses avec, entre autres, REVOLUTIONS-NOUS! de Thierry CADOT par l'Atelier Jeunes de la Cie PÂTE A TRAC
Des animations à l'extérieur pour petits et grands : une tombola, des associations culturelles, solidaires et sociales (cirque, promotion du patrimoine local, danse, musique, expositions, contes, maquillage pour enfants, jeux de rôle...)


Buvette et snack sur place
Hébergement :+33 (0)4 74 30 80 52 http://www.laplainetonique.com/page.php?idcat=9
Toutes les infos et le programme complet sont sur www.theatre-pateatrac.com

Le galibot : émouvant

Le galibot:

Le galibot

Galibot meneux d'quevaux, en photo, relevé dans Les chevaux de mine retrouvés de Sylvain Post



Le galibot, mot ch'ti qui désigne un enfant ouvrier mineur, conté par Isaïe Lampin, poète patoisant de Souchez, ancien mineur.



La version conté par Isaïe Lampin : Le galibot, Asaie Lampin




Le Texte : El (Le) galibot



I l'est pas core chinq heures, déhors i fait core nuit

Eune à eune toutes ché lampes y s'alleument autour de ch' puits

L'heure qu'alle a tant ardoutée, alle le vot arriver

Es n'infant i dort cor, alle s'in va l' réveiller.




Avant d'ouvrir l' porte alle intind eune tiote voix

Ech gamin i a compris es maman alle est là

L'matinée là, surmint i s'in rappelera tout l' temps

I est haut comme tros peimmes, i n'a pas cor quinze ans.




Sin p'tit nez s'est pinché, ses yux i sont rougis

Nan ch' tiot i-a pas brait, mais il a mal dormi

I l'a vu tout passer, tout a tourné din s' tête

Cha a tourné sur'mint pu vite que les molettes.





Es maman alle est là tout alintour ed li

Pour l' première fos de s'vie, i va quitter sin nid

I sait à peine voler, il li faudrot quéqu'in
Sin papa n'est plus là pour li l' printe par la main.




Alle l'imbrasse core eune fos, alle le serre sus sin coeur

Min tiot i faut partir, té vos i va ête l' heure

Ché mineurs i s'in vont, i vont t'accompagner

Avec eusses n'ai pas peur, i n'y ont tertous passé.




Mais ch' quémin qui dot faire i li parait si long

I l'a tant ravaudé pour li juer au ballon

Qui qu'minche à découvrir des coins qui n'a pas vus

Ech chevalet là-bas, il est au fond de l' rue.




Es ' tiote barrettes sus' tête, es musette à sin dos

Avant d'rinter din l' cache, i soupire un grand cop

Ses pétites mains sont moites, sin pétit coeur i bat

Dins in pétit momint i sera tout in bas.




Alors comme un éclair toute s' jeunesse alle arpasse

I s'arvot sus ché bancs quand il étot in classe

I r'pinse à sin papa, sin pépé, sin papi

Pour faire ech dur labeur, i n'y ont laiché leu vie.




Avec deux gros yux ronds comme un p'tit cat poursui

I tersaute à chaque cop qu' cha buque autour d' li

I baisse bin s' pétite tête, i va butter ses pieds

I li faudra longtemps pour apprinte ch' métier.




Et cha va ête comme cha pindant l' pu dure journée

Quand briquet i viendra, cha n' voudra pas passer

Sin bout' lot, ses tartines i resteront din s' musette.

Pour sin tiot frère in haut, cha s'ra ch' pain d'alouette.




A mitan arlavé aved deux grosse leunettes

I traverse ch' coron comme eune poute d'escampette

jamais autant dé s' vie, i'a aimé es maman

Alle est là qu'alle attind, d' pus ch' matin in tremblant.




I queur eune dernière fos, il li saute à sin cou

Alors deux grosses é larmes queurtent sus leurs joues

Et pi tout in frémichant, s' blotichant sus sin coeur

I li dit calmemint, maman, j'ai pas eu peur.




Isaïe LAMPIN ( 1927 - 2007 )

Qui va là ?